Les chevaux sont de vrais athlètes, il est donc important de leur apporter tout le soutien nécessaire pour leur permettre de répondre aux exigences de la compétition à haut niveau. Le repos absolu du cheval est souvent contre-indiqué dans la plupart des pathologies locomotrices. L’électrostimulation peut être utilisée comme outil thérapeutique mais aussi en prévention lors de l’entraînement sportif afin de prévenir d’éventuelles lésions. Elle permet au cheval de retrouver toute sa motricité après un accident, une opération ou une pathologie.

L'électrothérapie permet de stimuler deux types de tissus :

  • les (fibres musculaires)
  • les nerfs (fibres nerveuses)

On distingue :

  • les nerfs sensitifs (sensation de toucher, de chaleur)
  • les nerfs moteurs (qui guident l'information du cerveau au muscle)

La stimulation des nerfs sensitifs est utilisée pour un effet antidouleur et la stimulation des nerfs moteurs est utilisée à des fins de réhabilitation.

Electrothérapie et réhabilitation thérapeutique


La stimulation électrique fonctionnelle (ou SEF) est réalisée par l’application d’électrodes à la surface de la peau qui délivrent des impulsions électriques régulées par un module pré-programmé. L’équipement utilise un courant électrique pulsé de faible puissance afin de provoquer une contraction musculaire physiologique similaire aux impulsions nerveuses motrices naturelles.

L’électrostimulation fonctionnelle est également utilisée en médecine humaine depuis de nombreuses années dans le but de restaurer la fonction normale des tissus lésés, augmentant ainsi les chances d’une guérison complète. De nombreuses études ont démontré l’importance du mouvement au début du processus de rééducation des muscles, tendons et ligaments. Ainsi, l’électrostimulation fonctionnelle est utile dans la réhabilitation des tissus lésés grâce à des paramètres de mouvement physiologiques, réduisant les blessures dues à l’exercice incorrect et/ou incontrôlé.

Le corps du cheval présente des caractéristiques spécifiques qui doivent être prises en compte lors de l’élaboration d’un plan de rééducation. La mobilisation des tissus lésés étant contrôlée par l’appareil d’électrostimulation fonctionnelle, le processus de rééducation peut commencer plus tôt et peut même traiter des lésions aiguës (tendinites par exemple). La puissance contrôlée du signal de l’appareil permet l’accès aux muscles profonds, tendons et ligaments, rendant les traitements par SEF extrêmement efficaces. Parfaitement adapté au cheval, le traitement par électrostimulation fonctionnelle est agréable et ne nécessite pas l’utilisation de tranquillisant. Le cheval ressent comme un massage musculaire profond.